[Critique] GRAVITY d’Alfonso Cuaron

 Gravity lâche Sandra Bullock et George Clooney au fin fond de l’espace…  Le nouveau film d’Alfonso Cuaron a atterri ce mercredi en France après avoir conquis le public américain, les critiques, les vrais astronautes, les réalisateurs, les festivaliers de la Mostra de Venise et les blogueurs… Avis express sur le film-événement de ce mois d’octobre !

 

affiche france GRAVITY

Synopsis :

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre…

(In DP)

GRAVITY
Dans l’espace, on ne vous entend pas … Sandra Bullock dans Gravity ©Warner Bros

AVIS EXPRESS

Je ne vais pas faire dans l’originalité, alors autant rester brève. Je vous fais grâce également de tous les jeux de mots sur l’espace, car ils ont déjà tous été pris ! (“L’effet Spatial” pour le Figaro, “Le big bang Gravity pour aujourd’hui en France”…)
En revanche, il convient de signaler tout de suite que Gravity n’est pas de la science fiction, à mon sens. Pas de dystopie, pas de bonhommes verts… Le scénario est totalement plausible d’un point de vue technique. D’ailleurs les astronautes ont vu et approuvé Gravity. (Nota bene : côté sonore, je suis au courant qu’il n’y a pas de bruit dans l’espace, mais je ne pense pas qu’un film totalement muet, avec juste la respiration d’une astronaute et quelques dialogues aurait convaincu le public). Cette oeuvre d’Alfonso Cuaron est une expérience de cinéma, ce film créé carrément un nouveau standard, comme Avatar en son temps (James Cameron lui-même dit que Gravity est le meilleur film réalisé sur l’espace !)

Le film est époustouflant, absolument à voir… surtout si, comme moi, vous aimez regardez des documentaires et des films sur l’espace.
En sortant de la salle, vous aurez encore la tête dans les étoiles. On ressort de la séance légèrement désorienté, comme si on avait été en apesanteur ! Certains spectateurs ont vécu le film physiquement :  nausée ou légers maux de tête. La 3D très belle, elle participe au côté expérimental de Gravity, ajoutant à la profondeur de l’espace et aux dangers de certaines situations… La tension et le réalisme des scènes sont tels qu’on ne peut s’empêcher de stresser. La mise en scène est parfaite.

Au milieu des effets spéciaux saisissants, le casting est excellent. Sandra Bullock a trouvé le rôle de sa vie dans ce “huis clos” spatial. Un femme forte mais avec une fêlure. George Clooney apporte tout son charme au personnage. Ils sont totalement crédibles, avec leurs chorégraphies spatiales et leurs dialogues un peu techniques. Le seul -infime- point faible de ce scénario à plusieurs lectures est un court moment où  le fantastique s’invite dans une capsule spatiale. Cependant, on peut discuter de cette séquence et l’interpréter d’une autre façon, plus rationnelle.

Film de survie galactique, thriller, fable sur la vie, le lâcher prise, la (re)naissance et même sur le darwinisme, “Gravity” est exceptionnel. Sidérant. Visuellement magnifique. C’est l’événement de ce mois d’octobre et je ne peux que vous recommander d’aller le découvrir en salles.

 

GRAVITY sort au cinéma le 23/10/2013

Titre original : Gravity

Réalisateur : Alfonso Cuarón

Nationalité : U.S.A.

Année de production : 2013

Acteurs : Sandra BullockGeorge Clooney, Ed Harris, Eric Michels, Amy Warren

BONUS 

  • Les documentaires sur l’espace vus sur ce blog :

– Hubble

Les secrets du cosmos
English: Portrait astronaut Jean-François Clervoy

  • Interview de l’astronaute français Jean-Francois Clervoy (photo) dans le magazine 3 COULEURS:http://bit.ly/17hjy48

Jean-Francois Clervoy: “J’avais l’impression de tenir la caméra…” (3 Couleurs)

 

 

3 commentaires sur “[Critique] GRAVITY d’Alfonso Cuaron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *