[DVD] PAIN, AMOUR ET FANTAISIE de Luigi Comencini (1953)

 

Entre la rentrée cinéma de BNPParibas et les autres projections,  j’en oublierais presque de vous parler de l’actualité des sorties DVD. Parmi les sorties chez Carlotta Films, on trouve un film italien de Luigi Comencini, avec l’acteur-réalisateur Vittorio de Sica, et la bombe Gina Lollobrigida, alors toute jeune !  Séance de rattrapage pour PAIN, AMOUR ET FANTAISIE. Avanti !

Carlotta pain  amour fantaisie

 

 

 

Le synopsis :

 

Le maréchal des logis Antonio Carotenuto est affecté dans un petit village des Abruzzes. Vieux beau encore vert, il court après plusieurs lièvres dont « Fantassine la piquante », la plus belle et la plus pauvre du pays, qui ne possède que son âne et sa pureté d’âme. Mais celle-ci est amoureuse du jeune carabinier Pietro Stelluti, grand timide qui n’ose se déclarer. Tout cela ne manque pas de faire jaser dans cette contrée de superstitions où rien n’échappe à l’œil et aux commentaires des curieux…

(source : fiche film Carlotta)

Avis express :

Premier épisode du triptyque “Pain, Amour etc.”, le film se passe dans l’Italie d’après-guerre ; mais au lieu de nous montrer la vie dans une grande ville,  le réalisateur nous emmène dans un village perdu dans les montagnes. Le film de Comencini adopte un style typiquement italien : le néo réalisme rose. En effet, on a beau faire allusion à la misère de « Fantassine la piquante » ou des paysans, cette dernière est minimisée par l’intrigue amoureuse et la fin heureuse. De même, la satire de la religion est légère, comme les allusions aux ravages de la guerre ou des tremblements de terre de la région… On sourit d’ailleurs quand le maréchal en arrivant essaie de devenir si les dégâts sont dus à une catastrophe naturelle ou à un bombardement. On sourit  souvent, la mise en scène et le scénario étant simples mais efficaces.

La musique enjouée ajoute une note de gaîté supplémentaire, ainsi que les personnages secondaires, qui commentent à la façon des choeurs grecs les déboires du maréchal et la belle “Fantassine”. On rit de voir les commères du village ou de la timidité du jeune homme aguiché par une Gina Lollobrigida déchaînée et effectivement “piquante”. Bien entendu, on devine quels couples vont  se former… Vittorio de Sica est magistral : son personnage  est à la fois ridicule, beau et émouvant …

Au final, le film est un peu daté (il fête ses soixante ans), mais les quiproquos sont atemporels. “Pain, amour, et fantaisie” permet de passer un moment plaisant. Dans le même genre, mais un peu plus récent, je vous recommande “Hier,aujourd’hui et demain” avec Sophia Loren, une autre beauté italienne, une comédie réalisée par… Vittorio de Sica !
Pour finir, petite explication sur le titre “Pane, amore e fantasia”. Il vient d’un dialogue entre le maréchal (De Sica) et un paysan en train de manger.

– De Sica : « Que manges-tu ? »

– Le paysan : « Du pain. »

– De Sica : « Et dans le pain ? »

– Le paysan : «De la fantaisie  »

(fantasia en italien signifie aussi “imagination”.)

Du pain, de l’amour, de la fantaisie, deux grands acteurs …  que demander de plus ? 
Vous passerez un bon moment avec le film concocté par Luigi Comencini.

 

 

 Le point sur le  Réalisateur : Luigi COMENCINI

Luigi Comencini

 

L’Incompris est probablement l’un des meilleurs films de Luigi Comencini. C’est aussi le plus emblématique de son style à la fois discret et puissant.

 

Ce cinéaste italien, qui compte parmi les plus connus des années soixante-dix, a été particulièrement inspiré par le thème de l’enfance : Casanova, un adolescent à Venise (1969) et Un enfant de Calabre (1987) sont deux réussites en la matière.

 

Mais cet homme éclectique, auteur d’une cinquantaine de longs métrages, a également signé des comédies gentiment libertines (Pain, amour et fantaisie en 1953 suivi de Pain, amour et jalousie en 1954) et de nombreuses satires de la société italienne de l’époque (L’Argent de la vieille en 1972 ou Le Grand embouteillage en en 1978).
A travers deux films majeurs, il est aussi parvenu à retracer une fresque politico-sociale de son pays à deux moments clé de son Histoire : La Grande pagaille (1960), un drame de la guerre situé en 1943, et La Ragazza (1963), qui démarre dans l’immédiate après-guerre. Il a fait jouer les meilleurs acteurs du cinéma italien : Marcello Mastroianni, Vittorio De Sica, Ugo Tognazzi, Alberto Sordi, Gina Lollobrigida ou Claudia Cardinale.

(source : Carlotta)

 

Le film PAIN, AMOUR ET FANTAISIE
Titre original : Pane, amore e fantasia

En anglais : Bread, Love and Dreams

 

Un film de Luigi COMENCINI | Comédie | Italie | 1953 | 90mn | N&B

 

 

Cover of "Bread, Love and Dreams"

 

Le DVD de PAIN, AMOUR ET FANTAISIE
Sortie le 4 septembre 2013 chez Carlotta Films (le film sort également en VOD).

 

DVD 9 – NOUVEAU MASTER RESTAURÉ
Version Originale / Version Française
Sous-titres Français
Format 1.33 respecté
4/3 – Noir & Blanc

Je recommande la VO !

 

SUPPLÉMENTS

 

. L’INCROYABLE HISTOIRE DE “PAIN, AMOUR ET FANTAISIE”
(16 mn)
Luigi Comencini commence le tournage de son film en 1953. Il n’est cependant pas convaincu par son travail et menace de quitter le plateau. Récit à la première personne d’une aventure rocambolesque qui donnera naissance à l’un des classiques de la comédie à l’italienne.

 

. BANDE-ANNONCE

 

Prix conseillé : 16,99 €

Jaquette du DVD PAIN, AMOUR, ET FANTAISIE

 

 

Enhanced by Zemanta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *