[Avis] Turbo des studios DreamWorks

Le 13 octobre sort Turbo, le dernier film des studios DreamWorks Animation (Shrek, Madagascar, Kung Fu Panda…).

L’histoire est totalement déjantée : un escargot,Théo, rêve de participer à une course automobile !
Un beau jour, il se retrouve aspiré dans le moteur d’un dragster …

 

affiche française turbo

 

 Pas une minute à perdre : voici mon avis express sur Turbo.

Le  film met du temps à démarrer – comme l’escargot Théo – puis il va crescendo,  jusqu’à la course finale ( un pur moment de bonheur) et au dénouement…

Au début, le spectateur se retrouve plongé dans un monde à échelle réduite à la 1001 pattes, Fourmiz  (rayez la mention inutile). C’est amusant mais un peu long. Heureusement, ensuite, le film change d’univers et met … le turbo.

J’ai ri aux petites piques du film ( sur l’effet « Youtube »qui rend Turbo/Théo populaire, mais aussi sur le phénomène de « starification » des pilotes de courses.) Il est aussi très amusant de voir les nouveaux pouvoirs de Théo l’escargot,  qui apparaissent à son insu, à la manière de  Spiderman ! Le tuning de l’escargot est aussi hilarant.

Pour les adultes, en plus de l’humour,  il y a le plaisir de voir des références aux courses automobiles, ou aux films de courses et de tuning comme Fast and Furious. A l’instar de Cars, on retrouve des allusions au contexte économique des USA : l’endroit où vit Tito et ses amis commerçants est touché de plein fouet par la crise, plus personne ne s’arrêtant dans le quartier…  

Du côté des enfants, c’est le carton assuré. Ils aimeront beaucoup les escargots qui sont très mignons et amusants (tout comme le duo limace/escargot amusant Mub et Grub du film Epic) . Que le premier qui n’a jamais organisé une course d’escargots me jette une coquille !

Les petits garçons seront certainement les plus touchés par le film. En effet, en  plus de nous montrer de belles voitures, Turbo s’attarde sur les relation de deux couples de frères. L’un animal (Théo et son grand frère protecteur), l’autre humain (les deux rois du tacos !) Ceci dit,  il y a quand même une femelle gastéropode*. On dénombre aussi  deux femmes dans l’histoire de Turbo :  Paz, une garagiste, et  Kim Ly, la propriétaire d’une onglerie avec la voix de Mr Chow, alias Ken Jeong en VO !  Loin de moi l’idée de taxer de sexisme ce dessin animé, car les femmes dépeintes sont des femmes fortes !

Au niveau technique, quelques scènes valent le détour,notamment celles de courses, avec des bolides très réalistes au niveau sonore et visuel. Par contre, la 3D est un gadget la plupart du temps. Au niveau musique, on est dans une ambiance moderne, impression renforcée par la chanson de Snoop Dogg ( « Let The Bass Go »).
Le célèbre rappeur prête aussi sa voix à un personnage du film, et donne la réplique à Ryan Reynolds (Le beau Ryan était déjà l’une des voix principales des « Croods »), Paul Giamatti, Michael Peña, Luis Guzmán, Bill Hader, Maya Rudolph, Ben Schwartz, Richard Jenkins, Ken Jeong (qui fait donc une voix de vieille dame asiatique), Michelle Rodriguez et Samuel L. Jackson dans la version originale. En version française,  Laurent Lafitte de la Comédie Française interprète Turbo…

Au final, (oui, c’est bientôt la ligne d’arrivée de cet avis),

Turbo est un Dreamworks mineur, si on le compare aux récents Croods ou Les Cinq légendes qui m’avaient vraiment agréablement surprise et émue ! Ce Turbo a tout de même l’intérêt de faire découvrir les 500 miles d’Indianapolis… et de faire rire, ce qui n’est pas si mal ! Un bon moment de détente.

.L’affiche de Turbo.

 [* Les escargots sont hermaphrodites mais c’est une autre histoire…]

cid:image002.jpg@01CE56FB.F440F1C0

– LE 16 OCTOBRE 2013 AU CINÉMA –

(RE)DÉCOUVREZ LA BANDE-ANNONCE :

 

Source : Youtube


Synopsis

Turbo est un escargot qui rêve de devenir une superstar de la course. Son obsession pour la vitesse l’a rendu quelque peu impopulaire chez les siens, où prudence et lenteur sont de rigueur. Mais il est hors de question pour lui de se conformer.
C’est alors que se produit un étrange accident qui va radicalement changer son existence : il devient soudainement incroyablement rapide, et embarque alors pour une aventure extraordinaire. Il devra surmonter tous les obstacles pour accomplir son invraisemblable destinée : courir contre les plus grands champions de course automobile !
Turbo est prêt à défier l’impossible en criant haut et fort sa devise « aucun rêve n’est trop grand, aucun rêveur n’est trop petit ».

(In DP)

Site web officiel 

http://www.Turbo-LeFilm.com

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>