[Critique] Before Midnight de Richard Linklater avec Julie Delpy et Ethan Hawke

Commençons ce billet par une confession : je n’ai pas vu les précédents « Before » de Richard Linklater, au grand dam de certains amis blogueurs qui me disaient que j’allais me gâcher le visionnage de Before Sunrise et Before Sunset !

En effet, Before Midnight est le dernier épisode du triptyque des « Before », 23 ans après le premier… On apprend ce qu’il est advenu du couple formé par Jesse et Céline. Je rattraperai les deux épisodes en DVD mais en attendant,voici mon avis sur Before Midnight !

 

before midnight

 

 CRITIQUE

 

 Un homme et une femme : Vingt ans déjà. Oui, c’est un titre de film de Claude  Lelouch, mais c’est aussi la trame de Before Midnight.

On pourra également comparer cette histoire à celle imaginée par François Truffaut pour Antoine Doinel (Jean -Pierre Léaud). Les dialogues se situent entre Woody Allen et Eric Rohmer, avec plus de crudité.

Il faut souligner que le scénario a été co -écrit  par Julie Delpy et Ethan Hawke…  Le moins que l’on puisse dire c’est que Julie Delpy n’a pas la langue dans sa poche, et parle librement de sexualité  ! L’actrice est totalement décomplexée, il faut la voir et l’entendre dire son texte, topless qui iplus est. On y retrouve  dans ce personnage de Céline l’humour qu’elle a déployé dans d’autres scénarios ou réalisations (par exemple Two Days in Paris ou Two Days in New York, qui traitent aussi d’un couple franco américain). Ethan Hawke balance des répliques bien senties également. On sent une belle complicité entre les deux acteurs. Mais de ces joutes oratoires, il n’y aura finalement pas de vainqueur, et  [Spoiler alert!] leur couple est à nouveau menacé.

Le film commence d’ailleurs par une séparation dans un aéroport. Jesse  accompagne Henry, son fils adolescent. Hawke a vieilli, mais fait un père cool, portant inquiet pour son fils. La relation père-fils est très bien croquée, mais c’est le tour de force de la séquence suivante qui a retenu mon attention.

Jesse et Céline quittent l’aéroport avec   [Spoiler alert!] leur 2 fillettes endormies.Durant le trajet pour rentrer dans leur lieu de villégiature, une île grecque, ils entament une discussion sur l’éducation, l’amour, la vie, leurs projets, l’orientation de leur vie… Pendant un plan séquence de 15 minutes ! Je parle de tour de force,  car on est pend aux lèvres des acteurs enfermés dans la voiture avec eux (pendant que les jumelles dorment).

Concrètement, il se passe peu de chose dans Before Midnight ( le couple est en voiture, mange, se promène et discute…   En tout, le film ne contient que 4 ou  5  séquences. Ce qui semble être une improvisation, une discussion impromptue est un fait un script très structuré. C’est un film basé sur la parole, on se réjouit de la performance des deux acteurs… Au final, on passe un excellent moment et on ne pourra que se retrouver en Céline, Jesse et leurs amis. Before Midnight sonne en effet parfaitement juste.

Conclusion :

Before Midnight est un très joli film. Bavard pour ne pas dire verbeux, on pense par moment à du théâtre filmé (ceci n’est pas péjoratif.) Richard Linklater réussit à  retenir notre attention avec une mise en scène sans esbroufe mais efficace. Quant au duo principal, il est excellent.
Les seconds rôles apportent leur voix au dialogue mais on les entend que dans deux séquences. Le reste du temps, le film repose sur les épaules de Julie Delpy et Ethan Hawke.

Fans des précédents « Before », vous pouvez aller voir le dernier de la trilogie les yeux fermés (et portable éteint). Si vous n’avez pas vu les autres Before, vous donnera envie de  les voir, même s’il n’y aura plus de suspense sur l’avenir du couple Jesse/Céline après la vision de ce troisième opus; Quoi que … on retrouverai ce duo avec plaisir !

Synopsis 

Une île grecque, une villa magnifique, en plein mois d’août. Céline, son mari Jesse et leurs deux filles passent leurs vacances chez des amis. On se promène, on partage des repas arrosés, on refait le monde. La veille du retour à Paris, surprise : les amis offrent au couple une nuit dans un hôtel de charme, sans les enfants. Les conditions sont idylliques mais les vieilles rancoeurs remontent à la surface et la soirée en amoureux tourne vite au règlement de comptes. Céline et Jesse seront-ils encore ensemble le matin de leur départ ?

Bande-annonce

 

Before Midnight 

Date de sortie : 26 juin 2013

(1h 48min)

Réalisé par Richard Linklater

Avec Julie Delpy, Ethan Hawke, Seamus Davey-Fitzpatrick …

Genre : Romance , Drame

Nationalité : Américain , grec

A voir également si ce n’est déjà fait :

Cover of "Cover of "Before Sunset"

 

Enhanced by Zemanta

3 thoughts on “[Critique] Before Midnight de Richard Linklater avec Julie Delpy et Ethan Hawke

  1. J’ai adoré retrouver les deux acteurs ! Ce troisième volet est très réussi, à la hauteur du 1er alors que j’avais trouvé le deuxième un peu moins bon.
    Dans le premier volet, il y a également une longue scène dans un tram, similaire à celle de la voiture. J’adore ces scènes !
    Contrairement à toi, je pense qu’il vaut mieux avoir vu les deux premiers volets avant d’attaquer le troisième afin de comprendre les subtils renvois entre les épisodes. Et surtout, on ne sait pas vraiment ce qui va se passer à la fin du deuxième volet et le voir après le troisième retire toute l’ambiguïté de la fin.
    Bref, j’ai beaucoup aimé ces retrouvailles avec ce couple authentique et sympathique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *