[Critique] Jappeloup de Christian Duguay avec Guillaume Canet

Cheval de Guerre, Danse avec lui, Sport de filles, Ma bonne étoile,  Zig-Zag, Spirit – l’étalon des Plaines, Seabiscuit, Cavaliers seuls, L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux… Les films sur les chevaux sont légion, comme en témoigne cette liste dressée par Allociné.

Alors, le film « Jappeloup » est-il une bonne monture, qui permettra à Guillaume Canet de manifester tout son talent ?  Michèle nous livre son point de vue.
jappeloup_affiche_ Guillaume Canet

CRITIQUE

« Le Conseil Général aime le cheval. Outre le financement du haras de Jardy,  le Conseil Général du 92 affirme son amour pour le sport équestre en soutenant le film de  Christian Duguay... Et c’est dans ce cadre que j’ai pu assister à l’avant-première du film.

Inspiré de la vie de Pierre Durand, passionné d’équitation ayant abandonné sa carrière d’avocat pour se lancer dans le saut d’obstacle avec son cheval nommé Jappeloup, canasson « petit mais costaud ». Ensemble, ils ont participé à de nombreuses compétitions… et Pierre Durand deviendra champion olympique  !

Si vous êtes fana de chevaux, passionnés par le saut d’obstacle, alors vous jubilerez pendant 2 heures 15.

Si vous êtes ignares dans le domaine de l’équitation, vous risquez de regarder votre montre et de vous ennuyer par moments :  le film m’a semblé un peu trop long.

Cependant, on peut voir  dans Jappeloup un message universel. Le film est une leçon de persévérance, et apporte son lot d’émotions. Guillaume Canet (Pierre Durand) est craquant sous sa bombe, tellement élégant dans sa tenue de cavalier !
( NDLR : c’était « la minute midinette » de Michèle).

 Monsieur Canet semble prendre un réel plaisir à renouer avec ses amours de jeunesse – à noter : l’acteur réalisateur fait un come back équestre émouvant à l’aide d’images d’archives le montrant en compétition alors qu’il était adolescent.

La relation de Pierre Durand avec son père interprété par Daniel Auteuil est très juste, et celle avec sa mère (Marie Brunel) est particulièrement bien étudiée. De même, Marina Hands, en épouse de Guillaume Canet, joue une femme de caractère, cavalière émérite, qui est très touchante.

Surtout, en plus de décrire des relations humaines touchantes, Jappeloup apporte une réflexion sur le sens que chacun peut donner à sa vie. Faut-il suivre ses rêves, vivre sa passion ou choisir une voie professionnelle plus classique ? Choix cornélien en effet. »


jappeloup

Jappeloup : fiche film 

  • Date de sortie : 13 mars 2013 (2h 10min)
  • Réalisé par Christian Duguay
  • Scénario, Adaptation et Dialogues de Guillaume Canet.
  • Avec :
    Guillaume Canet, Marina Hands, Daniel Auteuil, Lou de Laâge, Tcheky Karyo, Jacques Higelin, Marie Bunel, Joël Dupuch, Fred Epaud, Arnaud Henriet et avec la participation exceptionnelle de Donald Sutherland.
  • Genre : Drame , Biopic
  • Jappeloup est une libre adaptation du roman «Crin Noir» de Karine Devilder

 (source  : Allociné) 

Pour suivre l’actualité du film sur Twitter : @Pathefilms

Et sur la page Facebook : https://www.facebook.com/JAPPELOUP

Player Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=sWr5TG_1HC4

Un film distribué par Pathé.

Bande annonce

 

[Edit 20/07/2013 ]

Jappeloup est disponible en DVD, BLU-RAY, Edition Prestige limitée et VOD depuis mercredi 17 juillet !

2 thoughts on “[Critique] Jappeloup de Christian Duguay avec Guillaume Canet

  1. J’ai été touché par ce film, que jai trouvé très beau malgré son côté prévisible.
    Tu ne fais pas allusion à l’excellente Lou de Laâge, que j’ai trouvé essentielle dans l’histoire, j’ai trouvé sa relation avec Jappeloup magnifique et l’actrice excellente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *