Visite des Studios de Cinecittà

Après la Cité du Cinéma de Luc Besson, j’ai visité Cinecittà. Une visite-fiasco.

Récit ci-dessous.

 

Mercredi 23 janvier, 10h30. Arrivée à Hollywood sur Tibre !

C’est entre deux averses que nous arrivons aux studios Cinecittà, inaugurés par Mussolini le 28 avril 1937.

L'inauguration de Cinecitta par B. Mussoloni en 1937
L’inauguration de Cinecitta par B. Mussolini en 1937. ( crédits : dalbera)

A peine arrivés, la pluie tombe sur nous et ne nous quittera plus.
Nous avions prévu de faire la visite guidée en anglais à 11 h 30… A cause du mauvais temps, et du manque de participants, cette dernière est  annulée. Va bene.
Rendez-vous est pris à 13 heures, ce qui nous donne très largement le temps de continuer à visiter l’exposition, et de manger un morceau au bar du pavillon Cinears (où il faut payer en liquide, la CB n’étant pas acceptée…)

Visitons sous la pluie

Le clou du spectable, le set de la série Rome © Claire Fayau

13 heures. Sous une pluie battante, nous réalisons que la visite se fera entièrement en italien !
L’immersion est totale. Basta, nous laissons tomber l’idée d’interrompre la guide pour demander une traduction, et nous tentons de prendre des photos sous l’averse.
Nous mettons les pieds sur le sol foulé par Leonardo DiCaprio, Cameron Diaz et Daniel Day -Lewis… Oui, nous sommes sur le set de Gangs of New York de Martin Scorsese ! Une douche froide car les décors sont plutôt délabrés : même les ruines du Capitole semblent être en meilleur état.


Juste à côté, nous ne sommes plus à NY, mais à Paris (un Paris fantaisiste), pour les besoins du film The Third Person de Paul Haggis , un film de 2013 narrant trois histoires d’amour, à Paris, Rome et New York…
Nous apercevons ensuite les décors de la série Rome (2004, HBO). Rome en modèle réduit. Spectaculaire. Puis nous entrevoyons un bout des décors de la série franco-allemande Borgia (2011, Canal+) … Et le plus drôle, du moins pour notre guide :  un pont vénitien sur un morceau de décor romain (un pont miniature réalisé pour une publicité) !

La série Borgia

Pour finir, nous entrons nous sécher sur un plateau, c’est le teatro 5, le préféré de Federico Fellini ! Nous restons sous le porche. Interdit de s’avancer  dans le studio… La guide ne nous dit pas pourquoi et nous assène quelques chiffres – et hop !  Nous ressortons. On repassera pour l’émotion. La visite aura duré 40 minutes montre en main !

teatro5
Le teatro 5 © Claire Fayau

Mostra a minima

J’étais venue pour la visite, pas pour l’exposition. L’exposition dans le Palazzina Presidentiale est sommaire, et très décevante. On y voit quelques costumes et accessoires… L’essentiel été vendu aux enchères (cela fait très bizarre de voir la moitié des mannequins dénudés), et la moitié des salles a été vidée pour cause de travaux là encore. Le plus intéressant est un documentaire sur Dante Ferretti, et  un petit film intitulé « Post » nous montrant la création d’un film dans les studios – du temps où  il y avait encore de la vie dans ces studios fantômes. Le meilleur, le climax dirai-je, arrive à la fin : nous pénétrons dans le sous-marin U-571 de Jonathan Mostow (2000).

Détails du décors du film U571 © Claire Fayau

Palazzina Fellini : impossible de voir l’hommage à Fellini, pour cause de travaux dans le pavillon Fellini, mais le film tourne en boucle quand même. Dans une autre salle, nous voyons des comédiens effectuer un casting… Des bouts d’essais en italien.

décors du Casanova de Fellini à gauche et de Ludwig de Visconti - à droite
A l’entrée de l’exposition, accessoires pour Casanova de Fellini (gauche) et Ludwig de Visconti(droite). © Claire Fayau

Ciao Cinecittà !

Quelle déception ! Une visite qui a viré au fiasco, même. Quand on pense que le billet combiné coûte 20 euros, on frôle l’arnaque à touristes : on aurait pu nous prévenir des travaux. En quittant ces studios menacés de fermeture, on ressort avec une désagréable impression de gâchis et de rêves brisés. en effet comment imaginer que ce lieu connaissait une étonnante vitalité il y a quelques années de cela ? Que tant de films (la plupart des Fellini, Le Mépris de Godard…) ont été tournés dans ce lieu presque fantômatique ?

Souhaitons que la fabrique des rêves renaissent de ses cendres !

medusa
Le parc de Cinecittà © Claire Fayau

The film studios at Cinecittà in Rome played h...

Cinecitta

Adresse : Via Tuscolana 1055, 00173 Rome, Italie

Métro ligne A, arrêt : Cinecittà

  • Tarifs 2013

Exposition et visite guidée : 20 euros (15 euros pour le tarif réduit). Réduction avec le Roma pass : 18 euros au lieu de 20.

Exposition seule : 8/10 euros.

  • Mes photographies (84 photos)
CINECITTA janvier 2013

> Pour voir l’album, cliquez sur l’image ou sur le lien ci-dessous: https://picasaweb.google.com/101210353703261900045/CINECITTAJanvier2013

  •  Photos trouvées sur le web :
Polaroid in Cinecittà
Le set de la série ROME (Crédit: pierofix)
Le pavillon Cinears (Cinecittà)
Le pavillon Cinears (Cinecittà) (crédit: dalbera)
Décors pour la Rome de César (Cinecittà)
Décors pour la Rome de César (Cinecittà) (Photo credit: dalbera)
Cinecittà, set Exorcist
Cinecittà, set Exorcist (crédit: Truus, Bob & Jan too!)
Set of Gangs of New York built at Cinecittà St...
Gangs of New York à Cinecittà (Crédit: Wikipedia)

2 thoughts on “Visite des Studios de Cinecittà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *