Le cycle Musique et Cinéma à la BNF commence ce soir avec Vladimir Cosma !

Alexandre le bienheureux
Alexandre le bienheureux (Photo credit: Wikipedia)

Comment un compositeur et un cinéaste dialoguent-ils pour créer la musique d’un film ?
Du 17 janvier au 24 avril 2013, un nouveau cycle de débats à la BNF confronte des compositeurs et des réalisateurs qui ont fait oeuvre commune.

NT Binh, journaliste, documentariste et commissaire de l’exposition « Musique et Cinéma » à la Cité de la musique (Mars 2013), et Frédéric Sojcher, directeur du master pro cinéma de l’Université Paris 1, ont conçu ce dispositif et animeront les débats en compagnie d’étudiants de l’Université de Paris 1.

On commence avec un grand compositeur, Vladimir Cosma. Je me souviens encore de son concert au théâtre du Châtelet et vous invite à lire en fin de billet  son portrait. La conférence devrait être passionnante, l’homme étant de nature joviale et son travail des plus intéressants.De plus, NT Binh est également très intéressant. Dans cette conférence, il sera question du travail de Cosma avec Pierre Richard (qui ne sera finalement pas présent). Souvenez-nous de La Chèvre !

Première conférence du cycle  Musique et cinéma

17 janvier 2013 / 18h30-20h

Vladimir Cosma

BNF – Bibliothèque François Mitterrand
Quai François Mauriac – Paris 13e

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

J’en profite pour vous communiquer dès maintenant le programme complet du cycle.

  • 14 février 2013 / 18h30-20h

Claire Denis, réalisatrice

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

  • 21 février 2013 / 18h30-20h

    Le Dîner de Cons (film)
    Le Dîner de Cons (film) (Photo credit: Wikipedia)

Bruno Coulais et Benoit Jacquot

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

  • 20 mars 2013 / 18h30-20h

Carter Burwell, compositeur

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

11 avril 2013 / 18h30-20h

  • Jean-Claude Petit et Jean-Paul Rappeneau

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

24 avril 2013 / 18h30-20h

  • Mychael Dana  (nommé aux Oscars 2013 pour L’odyssée de Pi) et Atom Egoyan

Grand Auditorium – Hall Est

Entrée Libre

En partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la New York University in Paris, Première, l’Union des Compositeurs de Musiques de Films et Cinezik.fr.

Portrait de Vladimir Cosma

English: short film jury at Fantastic'Arts 200...
Vladimir Cosma (Photo credit: Wikipedia)

C comme Cosma et Cinéma

Avec Michel Legrand, Jean-Michel Jarre et Georges Delerue, c’est un des quatre grands compositeurs de BOF d’avant les années 90. En 2010, l’année de ses soixante-dix ans, le prolifique Cosma remonte sur scène pour un concert événement le 9 mars 2010.
Après des études au Conservatoire de Bucarest et deux premiers prix (de violon et de composition) , le jeune Vladimir arrive en France en 1963. Il rencontre Nadia Boulanger à l’École Normale de Musique qui le forme, et se lance dans des tournées dans le monde entier.
C’est Michel Legrand qui l’aide à faire sa carrière dans le cinéma lui confiant des arrangements de musiques de films, en 1966, Legrand travaillant alors sur les Demoiselles de Rochefort.
Vladimir Cosma connait son premier succès en 1967, avec la musique du film Alexandre le Bienheureux.
Sa rencontre avec Yves Robert constitue un tournant pour sa carrière; les deux hommes vont collaborer sur de nombreux projets : Le château de ma mère, La gloire de mon pèreA noter que Cosma a travaillé de nombreuses années sur l’œuvre de Marcel Pagnol et qu’un opéra est né de ce travail en 2007 : Marius et Fanny, avec Roberto Alagna et Angela Gheorghiu.
Cosma est fidèle à d’autres metteurs en scène et acteurs. Citons Claude Pinoteau (réalisateur de la Boum), Francis Veber , et Pierre Richard…
Dans ses musiques de films, on trouve beaucoup de comédies : Un éléphant, ça trompe énormément, Le Grand Blond avec une Chaussure Noire, les aventures de Rabbi Jacob (musique qu’il a adaptée pour Patrick Timsit en comédie musicale), la Boum (notamment le slow « Reality » chanté par Richard Sanderson), L’amour en héritage, la Zizanie, l’Aile ou la Cuisse, le Dîner de Cons, la Chèvre (avec la touche de Cosma : le recours à la flûte de pan !), Le placard
La télévision n’est pas en reste : Michel Strogoff, Chateauvallon, les Mondes engloutis…et même le générique du Journal Télévisé de TF1 dans les années 70 , c’est lui !
Cosma, un monument du cinéma français, qui ne s’arrête jamais de composer…

Tout sur Cosma

A lire

Vincent Perrot a consacré deux ouvrages à Cosma:
Vladimir Cosma, Éditions Carnot, Collection Cinéma,2005
– un livre d’entretiens: Vladimir Cosma fait son cinéma, L’homme aux 200 musiques de films, Editions Hors collection,2009

A écouter

La compilation des musiques de films de Vladimir Cosma
17 CD et un livret de 152 pages disponible chez Abeille Musique

(Article publié sur le site Ecran Noir.fr en mars 2010)

Pour finir un medley des compositions de Cosma : c’est parti pour le blind-test !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *