Popcorn project spécial Musicals – Singin’ in the rain / Chantons sous la pluie (1952)

affiche

Ce dimanche 9 décembre, le Popcorn Project nous proposait de (re) découvrir un classique du cinéma au Club de l’étoile : « Chantons sous la pluie » (Singin in the rain) de Stanley Donen.

 

Au menu du 9 décembre 2012

Une première partie “Musicals” surprise, la projection de Singin’ in the rain de Stanley Donen et Gene Kelly (1952) en VOST…

En bonus : champagne, popcorn, un cocktail fêtes du monde « Cookin the World » et set de « DJ Please » !

English: Gene Kelly and girls in Singin' in th...

L’invité surprise était Patrick Niedo, spécialiste des comédies musicales.

Patrick Niedo est un ex-danseur et professeur de danse en France et au Broadway Dance Center de New York. C’est aussi l’auteur du beau livre « Histoires de Comédies Musicales » ( paru le 4 novembre 2010 aux éditions Marque-Pages) .

Il nous a appris que la comédie musicale a été inventée dans les années 20 par Jerome Kern. Selon ce spécialiste, « les Américains avaient besoin de s’inventer une forme de spectacle », au-delà des cirques et des spectacles de vaudeville…

1927 voit sortir Showboat et Le Chanteur de jazz avec Al Jolson. A l’époque de la crise de 1929, de nombreux théâtres ferment, les gens préférant voir un film car c’est plus économique qu’un spectacle. Par conséquent, tous compositeurs et acteurs qui travaillaient à Broadway dans les années 20 partent à Hollywood dans les années 30.

L’âge d’or de la comédie musicale hollywoodienne débute avec Le Magicien d’Oz  avec Judy Garland en 1939 (énorme budget pour l’époque). Mais il n’y aurait pas eu ce film sans le Blanche Neige (1937) de Walt Disney …  Patrick Niedo remarque d’ailleurs que les Disney sont des films musicaux et qu’Alan Menken – compositeur qui a obtenu 8 Oscars pour Disney – a aussi signé Sister’s act. Monsieur Niedo a bien entendu mentionné les parcours de Fred Astaire  et de Gene Kelly – notamment sa prestation dans Pal Joey. (Un extrait est disponible ici )
Il nous a également parlé de la Freed unit (appartenant à la MGM) créée par Arthur Freed, producteur et compositeur. Sans Freed,  il n’y aurait pas eu de Magicien d’Oz…

Enfin, Patrick Niedo nous a présenté le film du soir (Singin’ in the rain, 1952) et il est resté pour partager sa passion à la sortie du film. Grâce à lui, nous avons pu découvrir la première version de « Singin’ in the rain » par Ukulélé Ike ( la voix de Jiminy Cricket dans Pinocchio !) et apprendre de nombreuses anecdotes sur le film !

Par exemple, l’eau qui tombe sur Gene Kelly lors de la chanson culte du film devant être visible à l’écran, on l’a colorée avec du lait…

 

Chantons sous la Pluie (Singin’ in the rain) de Gene Kelly et Stanley Donen (1952)

Singin' in the Rain

Singin’ in the Rain (Photo credit: Wikipedia)

La présentation du film :

« Héritier des grands succès des années 30 et 40, porteur de l’effervescence des années 50 et de la complicité créatrice de Donen et Kelly, Singin in the Rain est d’abord la plus incontournable des comédies musicales hollywoodiennes. Aujourd’hui encore unanimement considéré comme un des sommets du genre, ce chef d’œuvre de 1952 nous expose les débuts chaotiques du cinéma parlant à travers un scénario plein d’humour rythmé de chorégraphies et de chants aussi épatants qu’entraînants. »

Synopsis :
« Don Lockwood et Lina Lamont sont le couple star du moment à Hollywood. Mais lorsque le parlant arrive, la voix de crécelle de Lina menace la carrière du duo… »
(Source : Allociné)

Mon avis :

debbie-reynolds

Debbie Reynolds

Quel plaisir, quelle émotion de revoir sur grand écran Singin in the rain, de voir une salle comble pour un film qui a 60 ans !

Le film ne se réduit pas à Gene Kelly dansant sous la pluie. Les morceaux de bravoure se succèdent.
Chorégraphies impeccables, légère satire du système hollywodien et personnages attachants composent un film magnifique et drôle.
Le film a été copié, parodié et récemment revisité par Michel Hazanavicius dans The Artist.
Difficile en effet de ne pas faire un parallèle entre le personnage de Gene Kelly et celui de Jean Dujardin… à part que Don Lockwood trouvera vite un intérêt au parlant !
The Artist flirtait avec le drame et restait un film muet en noir et blanc, tandis que les musiques  et le Technicolor de Chantons sous la Pluie nous enchantent.
Le point commun des deux films – à part la star blonde et idiote et la description du Hollywood muet :  le rire.

Chantons sous la pluie, en plus d’être sublime pour ses chants et danses, nous fait souvent rire !
On a envie d’applaudir la performance de Gene Kelly (il aurait eu 100 ans cette année et portait bien ses quarante printemps dans le film), Debbie Reynolds ( la mère de Carrie Fisher, princesse Leia de Star Wars ) et aussi du méconnu Donald O’Connor , au visage aussi mobile que des gambettes.
Un feel good movie, cultissime, à voir absolument – même si vous n’aimez pas les comédies musicales !

English: Gene Kelly, Debbie Reynolds and Donal...

English: Gene Kelly, Debbie Reynolds and Donald O’Connor in Singin’ in the Rain trailer /Français : Gene Kelly, Debbie Reynolds et Donald O’Connor dans le film-annonce de Chantons sous la pluie (Photo credit: Wikipedia)

Chantons sous la pluie (Singin in the rain)

Réalisateur : Stanley Donen, Gene Kelly

Nationalité : Américain

Année : 1952

Acteurs : Gene Kelly, Debbie Reynolds, Donald O’Connor…
Jean Hagen dans la bande annonce de Singin' in the Rain. (via Wikipedia)Millard Mitchell dans le film-annonce de Chantons sous la pluie (via Wikipedia)

English: Portrait of Cyd Charisse from Singin'...

Cyd Charisse dans le film-annonce de Chantons sous la pluie (via Wikipedia)

 

 

Popcorn Project —

image

Cela faisait un petit moment que je voulais tester le concept du Popcorn Project … De plus, le film et le thème choisi me plaisaient beaucoup !

L’idée de départ :  faire d’une séance de ciné un événement festif. Les adeptes du Popcorn Project se réunissent au Club de l’Etoile, et se font une « ciné-party « en visionnant une film, avec un invité surprise. Le tout en sirotant une coupe de champagne, en grignotant du popcorn.La soirée se termine avec un buffet et en musique… voilà des ciné-party comme je les aime !

 

Un commentaire en réponse à Popcorn project spécial Musicals – Singin’ in the rain / Chantons sous la pluie (1952)

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>