[Exposition] Frankenweenie de Tim Burton : les coulisses du film à la Défense !

Frankenweenie_ affiche _coulisses

Affiche de l’exposition © Disney

Après l’exposition sur Tim Burton à la Cinémathèque française, dont je vous avais parlé sur Le Plus du Nouvel Obs,

« L’Art de Frankenweenie », exposition itinérante, arrive en France le 24 octobre !

(A noter que le 24 octobre est aussi le jour d’ouverture de l’exposition sur Les Enfants du Paradis de Carné.)

« L’Art de Frankenweenie » est une exposition exclusive organisée par Disney avec REALD pour présenter les coulisses de la création du nouveau film d’animation de Tim Burton.

Elle aura lieu du 24 octobre au 5 novembre au centre commercial Les Quatre Temps (Place du Dôme à la Défense). Et c’est gratuit (dans la limite des places disponibles).

Edit 23/10/12 :

Tim Burton en personne inaugurera  aujourd’hui cette exposition puis donnera sa master class à l’UGC Ciné Cité La Défense.

Suivez la soirée en direct via le compte Twitter @DisneyFR !

Image de l'exposition

On avait déjà aperçu quelques figurines de Frankenweenie à l’exposition de la Cinémathèque mais cette exposition nous promet beaucoup plus, comme nous le démontrent cet extrait du communiqué de presse et la vidéo ci-dessous.
« Après son passage remarqué au CineEurope de Barcelone (18-21 juin 2012), sa présentation aux États-Unis lors du ComicCon de San Diego (11-15 juillet), à Mexico, Toronto, Anaheim, Madrid, Londres et avant Tokyo, le public français pourra découvrir gratuitement, la fascinante magie de la création du film et le processus d’animation en image par image employé par Tim Burton pour réaliser « FRANKENWEENIE ».
Il visitera le bureau de Tim Burton avec des dessins originaux, certaines marionnettes de personnages, leurs costumes mais aussi plusieurs décors agrémentés de nombreux accessoires du film:
– le grenier dans lequel Victor fait ses expériences scientifiques
– la salle de classe du professeur Rzykruski
– la cuisine de la famille Frankenstein
– et la chambre de Victor

« L’Art de Frankenweenie » révèle le travail extrêmement détaillé des artistes qui a permis de porter à l’écran l’histoire émouvante de Victor, un petit garçon qui, poussé par sa foi dans la science et son amour pour son chien Sparky, ramène celui-ci d’entre les morts. »
(in CP)

Edit 24/10/12 :

L'affiche du film à l'exposition  © Claire Fayau

L’affiche du film à l’exposition © Claire Fayau

Après la conférence de presse donnée par Tim Burton ce jour, impossible de résister à la tentation ! Je me suis précipitée à l’exposition Frankenweenie qui ouvrait ses portes aujourd’hui. L’exposition est instructive et ludique. Vous Pouvez vous amuser à éclairer une vitrine -maison de poupée (le grenier de Victor ),  voir un extrait du film avec des lunettes 3D, ou bien vous faire prendre en photo dans la salle de classe  du professeur Rzykruski. On se rend compte de l’ampleur du travail des animateurs.

Par exemple, il a fallu une semaine de travail pour faire 5 secondes de films.La technique du stop motion exige de faire 24 photos par seconde. Le film a pris 5 ans de travail.

Burton et son équipe ont fabriqué 200 poupées. 20 de Victor et 20 de Sparky.Le squelette animé de Sparky contient 300 articulations. Pour le professeur Rzykruski, on a préféré lui mettre des mâchoires amovibles pour changer l’expression de sa bouche…

Voici quelques photographies (crédit photos : Claire Fayau )

 

frankenweenie-affichecoulisses

L’affiche de l’exposition (c) Disney

  • BONUS : Petit aperçu de L’Art de Frankenweenie – Les coulisses du film ici (vidéo en anglais)

Edit 26/10/12 :

Tim Burton était présent cette semaine à Paris pour présenter Frankenweenie, et inaugurer l’exposition sur Les Coulisses du film à La Défense.

Découvrez la vidéo de l’événement

3 commentaires en réponse à [Exposition] Frankenweenie de Tim Burton : les coulisses du film à la Défense !

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>