Du vent dans mes mollets de Carine Tardieu

J’ai eu la chance de voir “Du vent dans mes mollets” en avant-première chez Gaumont.

Cerise sur le gâteau :  la réalisatrice et l’un des producteurs sont venus après la projection répondre aux questions du public.

Je vous propose donc de donner mon avis sur le film et d’ajouter à cet avis quelques propos de la réalisatrice Carine Tardieu.

 

Synopsis

Prise en sandwich entre des parents qui la gavent d’amour et de boulettes, Rachel, 9 ans, compte les minutes qui la séparent de la liberté. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie.



Critique

 Drôle, touchant, à la fois léger et grave … À voir !

C’est le second long-métrage de Carine Tardieu, après “La tête de Maman” (un film de 2007 qui traitait déjà de relations familiales).

“Du vent dans mes mollets” est une adaptation d’un spectacle que Raphaële Moussafir, qui est comédienne, a joué seule sur scène.  Le spectacle est devenu une BD puis un roman de 111 pages. “J’ai eu un coup de coeur pour la personne et pour le livre”. Le hasard a bien fait les choses, selon la réalisatrice, et il est vrai que le résultat est très plaisant à voir.

Si vous aimez  les années 80, vous allez être servis !

J’ai revu de nombreux détails de mon enfance : la machine à écrire petite internationale, la dictée magique, le look des parents, les pubs Banga, les voitures. Sans parler de la BO savoureuse , de “Reality” (musique de “La Boum”), en passant par Kate Bush et  “Mon enfance” de Barbara…

Et le casting est superbe, tant pour les adultes que pour les enfants. C’est le grand retour d’Agnès Jaoui dans une rôle différent de ceux qu’elle intérepète d’habitude. Elle est très émouvante en mère de famille malheureuse, étouffante et mal fagotée, Denis Podalydès  est égal à lui-même, c’est-à-dire excellent en papa installateur de cuisine (Mobalpa, un détail qui a son importance dans le film), Isabelle Carré touchante et juste dans le rôle de la mère célibataire divorcée “cool”; n’oublions pas Judith Magre en grand-mère pas piquée des vers. “Un casting idéal” dixit la réalisatrice. On est bien d’accord.

Pour trouver les petites filles, Carine Tardieu qui est “contre les enfants acteurs” a expliqué que le casting a duré six mois, que la directrice de casting a vu cinq-cents petites filles. Les deux heureuses élues ont été trouvées trois semaines avant le tournage.

Juliette, qui joue Rachel et qui se trouve être la fille d’une amie d’enfance de Carine Tardieu , est arrivée au casting “par hasard” “la fleur au fusil”, “juste pour voir”. En une minute, elle a convaincu la réalisatrice. Si la petite Juliette veut être vétérinaire, Anna qui interprète Valérie, veut faire du cinéma et dit déjà que c’est son “premier … et meilleur film !”. Cette petite fille a une sacrée personnalité, gageons que nous la reverrons prochainement sur nos écrans.

“Du vent dans mes mollets” aborde des thèmes difficiles : la mort, la vieillesse, la sexualité, mais aussi la Shoah (le père de la petite Rachel a connu les camps à l’âge de sa fille), la psychanalyse, les couples en difficulté…  Ces sujets, lourds pour une comédie, se mélangent à un récit d’amitié enfantine classique et créent un film atypique. Un peu comme pour “Adieu Berthe” (avec Denis Podalydès et Judith Magre !),  on regarde le film et on rit, on sourit, on est nostalgique, on a la larme à l’oeil… Au niveau de la forme, j’ai apprécié le petit film d’animation qui résume les premières années de Rachel, et l’usage du super  8, les scènes oniriques et il y a d’autres trouvailles visuelles.

Du vent dans mes mollets est un film qui “parlera” à tout le monde, et il devrait plaire au plus grand nombre à la veille de la rentrée des classes ! Promis, juré, craché !


  •  La bande annonce :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=NOsvppWgDU0]

Du vent dans mes mollets

Un film de Carine TARDIEU

Scénario et dialogues de Carine TARDIEU et Raphaële MOUSSAFIR

D’après le roman de Raphaële MOUSSAFIR

Editions J’ai Lu

Avec Agnès JAOUI, Denis PODALYDES, Isabelle CARRE, Isabella ROSSELLINI ,Judith MAGRE, Elsa LEPOIVRE  ( de la Comédie Française) , Juliette GOMBERT, Anna LEMARCHAND

Durée : 1h29

SORTIE LE 22 AOUT 2012

2 commentaires sur “Du vent dans mes mollets de Carine Tardieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *