Un Bonheur n’arrive jamais seul avec Sophie Marceau et Gad Elmaleh

Un Bonheur n’arrive jamais seul de James Huth

France / 2011 / 1h50 / Couleur / Sortie le 27 juin 2012

Interprétation: Sophie Marceau (Charlotte), Gad Elmaleh (Sacha), Maurice Barthélémy (Laurent), François Berléand (Alain Posche), Michaël Abiteboul (Lionel), Julie-Anne Roth (Chris), Macha Méril (Mme Keller), François Vincentelli (César), Timéo Leloup (Léonard), Milena Chiron (Suzy), Timothé Gauron (Louis), Litzi Vezsi (Mamie Matsü), Cyril Guei (Xavier), Sacha Prijovic (le concierge), Bérénice Mariohe (le rendez-vous de Laurent), Marcia M Francis (l’invitée du bar)

Réalisation : James Huth (Brice de Nice)

Scénario : James Huth et Sonja Shillito

Synopsis

Sacha aime ses amis, son piano, la fête. La nuit, il joue dans un club de jazz et séduit des jolies filles. Il vit dans l’instant, pour le plaisir. Sans réveil-matin, sans alliance, sans impôt.

Charlotte a trois enfants, deux ex-maris et une carrière professionnelle à gérer. Elle n’a aucune place pour une histoire d’amour.Tout les oppose. Ils n’ont rien à faire ensemble… Ils sont faits l’un pour l’autre.

 Avis

Un Bonheur n’arrive jamais seul  a été présenté en avant-première au  Festival du Film  de Cabourg, dans la section Panorama.
Comme  promis dans le titre, un bonheur n’arrive jamais seul : les Cabourgeais ont eu la chance de voir « débarquer  » Sophie Marceau, Gad Elmaleh et James Huth quelques minutes avant le début de la séance. L’équipe du film avait fait le trajet Paris- Cabourg en un temps record, et ont bien remercié leur chauffeur. Une rencontre pleine d’humour. James Huth est revenu à la fin du film, pour se faire taper sur les doigts si le film n’était pas réussi, car  je le cite « tout ce qui est mauvais vient de moi (le réalisateur), tout ce qui est bon vient d’eux (les acteurs) ».

Alors, est-ce un bonheur de voir ce film ou faut-il le « casseeer » comme Brice de Nice, un autre film de James Huth ?

Rires garantis 

La comédie romantique, comme tout genre cinématographique, obéit à des codes. A la lecture du synopsis, on se dit que ce film sera une rom com sympathique, avec un air de déjà vu.

C’était mal connaître James Huth (et sa femme Sonja Shillito).  Le scénario se sert des clichés de la rom-com pour mieux nous faire rire. Les »chabadabadas’ succèdent aux rires, et inversement. Prenons  la scène de la rencontre : il pleut, les deux personnages se croisent, Charlotte (Sophie Marceau) chute, traite Sacha (Gad Elmaleh) de débile à cause de sa voiture, se prend les clés dans la figure, se fait éclabousser…

Ce film comprend un nombre impressionnants de gags (un peu trop au goût de certains) –  et un certain nombre de cascades pour Sophie Marceau. Elle a effectué elle-même  ses cascades. C’est un vrai feel good movie, très rythmé, efficace, on ne s’ennuie pas. Cela va même un peu trop vite par moments, mais vers la fin le rythme se tasse un peu.

Un casting en or

L’autre point positif est bien entendu le casting :  les têtes d’affiches sont respectivement la comédienne préférée des Français, Sophie Marceau et l’humoriste  Gad Elmaleh qu’on avait déjà vu dans une comédie romantique aux côtés d’Audrey Tautou, Hors de prix. Lorsque ce dernier a confié aux Cabourgeais qu’il avait pris autant de plaisir à faire ce film qu’en jouant sur scène, on le croit volontiers. Donner la réplique à Sophie Marceau lui a donné des ailes :  la comédienne réussit à être drôle, sexy et crédible en mère de trois enfants.

En plus de ce duo de choc, on a François Berléand en Alain Poche, alias « Chaud lapin », Maurice Barthélémy en ami de Sacha (qui ne lui veut pas que du bien) et des apparitions de Macha Meril et de Robert Charlebois.

Notons que les enfants sont très « castés », ni angéliques ni têtes à claques. Prenez le petit blond (Timéo Leloup), il a été choisi parmi 1300 candidats. Selon le réalisateur-  qui avait peur de tourner avec les enfants-  c’était « l’opposé de Gad Elmaleh, il pourrait être l’enfant de Berléand »… Et il sait prononcer « J’taime pas » de façon très convaincante du haut de ses quatre ans et demi.

Les dialogues sont savoureux et rajoutent à l’humour du film. Petit florilège :

« On était un couple libre : j’étais couple, il était libre ».

« – Sacha 

– Charlotte

– Sa Charlotte « 

Un bonheur n’arrive jamais seul, c’est beau, c’est drôle, ça finit bien ! Une comédie très drôle et plutôt romantique qui ensoleillera notre été… Comment ne pas aimer un film qui a pour références le jazz, Casablanca et les Aristochats ?

  • Bande annonce

  • Site officiel 

    Outre le commentaire audio de James Huth, on trouve également 10 minutes de scènes coupées avec ou sans présentation par le metteur en scène. Il y a également une galerie photos ainsi qu’un juke box qui permet de réécouter des chansons du film.

    Edit 4/11/2012 :

    « Un bonheur n’arrive jamais seul » est disponible en DVD, blu-ray et VOD chez Fox Pathé Europa depuis le 27 octobre 2012.

    En suppléments, on trouve un commentaire audio de James Huth,10 minutes de scènes coupées,une galerie photos ainsi qu’un juke box qui permet de réécouter des chansons du film.

7 commentaires en réponse à Un Bonheur n’arrive jamais seul avec Sophie Marceau et Gad Elmaleh

  • wildgunslinger  dit:

    Plus sympathique que ce que j’imaginais alors.

    • Claire Fayau (legenoudeclaire)  dit:

      Cela m’a plu en effet ! Peut-être parce que je n’avais pas d’attente particulière. Le critique de Films de lover a été plus sévère, mais peut-être parce qu’il en attendait beaucoup plus que moi.

  • wildgunslinger  dit:

    Plus sympathique que ce que j’imaginais alors.

    • Claire Fayau (legenoudeclaire)  dit:

      Cela m’a plu en effet ! Peut-être parce que je n’avais pas d’attente particulière. Le critique de Films de lover a été plus sévère, mais peut-être parce qu’il en attendait beaucoup plus que moi.

  • Nymph'  dit:

    Très envie de le voir. S MARCEAU me fait tojours le « coeur grenadine »!

  • Nymph'  dit:

    Très envie de le voir. S MARCEAU me fait tojours le « coeur grenadine »!

  • […] lors des projections : Sophie Marceau, Gad Elmaleh, James Huth (avec qui j’ai discuté des Artistochats !) ont fait la présentation de Un bonheur n’arrive jamais seul avec bonne humeur et […]

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>