[DVD] Shaolin de Benny Chan

 Shaolin, la légende des moines guerriers (Xin shao lin si, 新少林寺 , 2011) sort en DVD le  10 février 2012.

Cette  critique est publiée à la fois sur la fiche Cinetrafic du film –  ainsi que sur ce blog. Je ne manquerai pas d’en parler sur mon blog E-Chine.
> DVD distribué par la Metropolitan Filmexport. 131 minutes.

Synopsis

En 1920, les seigneurs de la guerre s’affrontent pour le contrôle des provinces chinoises. Ivre de pouvoir, le général Hou Chieh planifie l’assassinat de son rival, le général Sung Hu. Mais il est trahi par son second, le commandant Tsao Man. Echappant de justesse à la mort, Hou Chieh se réfugie au temple de Shaolin où il devient moine. Jusqu’au jour où son identité est découverte. Devenu un tyran, Tsao Man ordonne le siège du temple afin de capturer son ancien mentor.

Critique

 Shaolin est un film produit par Andy Lau et réalisé par Benny Chan. Si j’ai bien compris, c’est la première fois que les moines de Shaolin ont collaboré  à  un long métrage. L’un des acteurs est un véritable moine, on a eu recours à un consultant, les enfants sont eux aussi des disciples Shaolin…

Les reconstitutions historiques sont très à la mode en Chine, avec des scénarii plus ou moins fidèles à la réalité. Citons Detective Dee, la Cité interdite et  le récent film Bodyguards and Assassins …

Aujourd’hui,  à l’occasion de la sortie du DVD Shaolin, voyageons dans les années 20, à Dengfeng, dans le Henan et partons à la rencontre des moines du temple de la petite forêt (Shaolin).

Ce film-là n’est pas un remake du film de  1982  qui a lancé Jet  Li. C’est un projet en collaboration avec Shaolin, il s’agit de reconstituer la vie du monastère avant sa destruction.

Sachez qu’il ne s’agit pas d’un film contemplatif. Au menu : combats terribles,  mort d’enfant,  luttes intestines dans la même famille… Pas gai tout cela.
On  y entend des phrases comme : « Je vais vous tuer l’un après l’autre , en commençant par le vieux*! »

*  Le vieux en question étant un moine.

Attention, il n’y a pas que des scènes de bagarres non plus :  le film nous parle de rédemption, d’émotions et nous présente les arts martiaux de Shaolin, ainsi que son éthique, et -un peu-beaucoup- le bouddhisme à travers des personnages forts…

Passons aux acteurs, avec un trio de choc. Andy Lau  en seigneur de tyrannique-devenu moine,  Fan Bing Bing en épouse délaissée, Nick Tse dans un rôle de méchant (très méchant et visiblement il a adoré cela  et c’était une première dans sa carrière), Chan en cuisinier philosophe …

Oui, car Jackie Chan interprète Wudao  le cuisinier du monastère , qui n’a jamais fait de Kungfu  de sa vie. C’est amusant de le voir cuisinier de façon très kung fu, tel un Monsieur  Jourdain… Ensuite, on le voit se battre comme  il fait la cuisine. Rôle mineur comparé au duo Tse / Lau  mais personnage ayant réellement existé : un cuisinier aurait en effet sauvé le monastère de Shaolin, et depuis à chaque entrainement, les moines de Shaolin poussent son « cri » en guise d’hommage.

En conclusion :  un bon film qui me réconcilie avec une partie du cinéma chinois.

NB : Si je peux vous donner autant d’anecdotes, c’est grâce aux bonus qui sont un complément intéressant ( ils sont en VOST).

En voici la liste :

Making  Of / L’esprit du zen martial /La reconstruction du monastère/Les petits moines de Shaolin/Le kung fu authentique

  •    Suggestions de lecture

Découvrez d’autres films sur Cinetrafic dans la  catégorie Film d action et la catégorie Film art  martiaux.

Article sur le Blu Ray en anglais : SHAOLIN Blu-ray Review (collider.com)

MAJ 09/02/2012 (1)

En  parlant de Shaolin de Benny Chan, une critique   parle de propagande bouddhiste versus méchants (  dont certains sont Occidentaux).  Personnellement,  cela ne m’a pas choquée, je crois qu’il faut prendre du recul (tout comme pour Bodyguards et Assadsins) mais peut -être que vous serez plus interpellés que moi ?

MAJ 09/02/2012 : la bande annonce (2)

17 commentaires en réponse à [DVD] Shaolin de Benny Chan

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>