[DVD] Apocalypse 2012 – les scénarios de l’ultime destruction

20111231-114816.jpg

La fin du monde est-elle fixée au 21 décembre 2012 comme l’a prédit la civilisation Maya il y a plus de mille ans ? Nous vivons dans un univers chaotique où tout peut arriver. Déluge de feu tombé du ciel, océans se gonflant et engloutissant les terres, continents se disloquant… Différents scénarios d’apocalypse aussi terrifiants que plausibles sont ici analysés par des scientifiques et étayés d’extraits du film “2012”.

Apocalypse now or Apocalypse, how ? That is the question ….
Voilà deux DVD d’actualité pour ce début d’année 2012.

Discovery Channel nous a préparé des scenarii anxiogènes sur la fin du monde.
Documentaire facile d’accès (plus que Les Secrets du Cosmos), Apocalypse 2012 propose des images choc dignes des meilleurs films catastrophes, comme des simulations de fin du monde en images de synthèse commentées par des scientifiques et des extraits du film catastrophe « 2012 « réalisé par Roland Emmerich. Ces morceaux du film de 180 minutes se répètent un peu trop à mon goût.
Les propos desdits scientifiques sont atténués ou au contraire renforcés par la voix off qui suggère que les scientifiques peuvent se tromper…
Certaines hypothèses semblent fantaisistes (la collision avec une planète inconnue, comme dans Melancholia de Lars Von Trier), mais celles montrant des catastrophes naturelles (tsunami, tremblement de terre) rappellent hélas des situations vécues. Et là, on a peur, surtout quand les spécialistes en rajoutent une couche par humour.
Enfin, la théorie du supervirus fait drôlement penser au « Contagion » de Steven Soderbergh, qui s’était documenté auprès de scientifiques.
On ressort de la vision des DVD un peu troublé. Cette anxiété et cette gêne sont liées aux descriptions scientifiques, mais aussi au mélange film de fiction / documentaire.

La conclusion reste rassurante : a priori, la fin du monde n’est pas pour tout de suite…

Informations sur les DVD
Distributeur : Seven Sept
Titre original: 2012 APOCALYPSE
Long métrage américain – 3h20 mn
Site officiel SevenSept