DVD – Solo pour une blonde [Girl Hunters] de Roy Rowland

Mickey Spillane

Mickey Spillane - Image via Wikipedia

Un film de  1963 © Carlotta films

Ressorti en salles le 18 août 2010, sélectionné par Cannes Classics,  Solo pour une blonde  a été édité le  15 juin dernier en format DVD, avec comme toujours chez Carlotta des bonus de qualité.

Synopsis

Mike Hammer, détective privé, ne se remet pas de la disparition de sa secrétaire, et accessoirement maîtresse, Velda. Le capitaine Pat Chambers le recueille à la petite cuillère dans la rue après une dure nuit de débauche. Un voyou sur son lit de mort demande à voir Hammer, avec une révélation à lui faire : Velda est encore en vie, et sa disparition est liée à l’assassinat du sénateur Knapp. Hammer décidé de mener l’enquête et rend visite à la veuve du sénateur, Laurence Knapp, une jolie blonde qui semble peu marquée par la mort soudaine de son mari…

Via le site de Carlotta : Film Détail.


Film policier adapté d’un  livre de Mickey Spillane, Solo pour une blonde est une grande première dans le cinéma, puisque l’auteur d’un roman ( Spillane)  joue son propre personnage, Mike Hammer ! Vous connaissez sans doute  le détective Mike Hammer grâce à la série et à son interprète Stacy Keach.

Et bien sachez qu’avant tout Mike Hammer est le héros d’une série de romans policiers… Une somme de quatorze romans entre 1947 et 2008.

Revenons à ce  film noir des sixties. Il se déroule bien entendu à  New York ; il y a des flics, des détectives, des journalistes, des mafieux dans des bars louches. Mike Hammer, le détective bourru a tout du anti-héros même s’il est quand  même super intelligent. Il est devenu alcoolique après la perte de sa petite amie secrétaire  pour des raisons étranges (un peu comme la femme de Colombo, Hammer en parle mais on ne la voit jamais) ; il y a aussi une belle blonde tentatrice,  Shirley Eaton ( un an avant Goldfinger) qui  incarne une veuve joyeuse toujours en tenue dénudée excitant la curiosité de  Mike (et pas que  sa curiosité d’ailleurs).

Racontée ainsi, l’interprétation ne vous parait pas convaincante. Elle l’est pourtant. Spillane y met beaucoup du sien – d’ailleurs il a donné sa date d’anniversaire à son personnage fétiche. Shirley  Eaton n’est pas mal du tout … Malgré tout, certains passages du  film sont hésitants et la fin – quand  même  bien cynique – peut se deviner ( mais seulement quelques minutes avant).Bref, les fans de James Bond ou de James Ellroy ne seront peut-être pas fascinés, mais ils aimeront bien quand même, car le film de Roy Rowland  balance entre plusieurs esthétiques : film noir ( à la Raymond Chandler) ou  films d’espionnage des sixties  (James Bond et son humour) …

Il y a aussi un côté désuet qui pourra déplaire ou au contraire enchanter ! Enfin le côté cynique voire légèrement immoral de l’ensemble nous change de soirées passées avec Hercule  Poirot.

Pas mal donc, pour un peu on se mettrait à (re) lire l’oeuvre de Spillane ou  à revoir les épisodes avec Stacy  Keach.

 Bonus : à l’occasion de sa sortie en DVD,  Bertrand Tavernier nous parle de Solo pour une blonde – Carlotta Films.

Bertrand Tavernier était l’attaché de presse du film à sa sortie…

Notons que le DVD est  très bon,  avec notamment un entretien très intéressant sur Mr Spillane, sa vie étant aussi peu banale que celle de Mike Hammer !

  • Vous aimez ce film ou vous cherchez un film de ce genre ?

Lisez ma critique de  IPCRESS, DANGER IMMEDIAT (The Ipcress file ) avec Sir Michael Caine.

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>