Mean Streets de Martin Scorsese

jaquette DVD mean streets

crédits : Carlotta films


 Mean Streets, un film fondateur

Tout d’abord, voici le synopsis :

« Dans les rues de Little Italy, à New York, quatre aspirants malfrats vivent de combines et d’expédients clandestins. Parmi eux, Charlie traverse une crise spirituelle, se réfugiant dans la religion pour trouver la voie du pardon. Son oncle, une figure bien intégrée dans le milieu, doit lui permettre de gravir les échelons. Lorsque Charlie prend sous son aile Johnny Boy, un jeune play-boy, ce dernier met en danger la stabilité du clan par son attitude sanguine et instinctive. Flirtant avec le crime, la bande est entraînée dans une spirale grandissante de violence et de rivalité… »

(Merci Carlotta )

RDN

AVIS

Mean Streets, c’est l’un des meilleurs films de l’année 1973.

On peut dire que c’est le film qui a vraiment lancé Martin Scorsese, et un « petit jeune » : Robert De Niro.

Le film qui est à l’origine du style de deux artistes.

C’est le film le plus autobiographique de Scorsese, qui a pour double Charlie, le personnage incarné par Harvey Keitel ( génial, ambigu à souhait). Tiraillé entre ses désirs ( pour sa cousine épileptique, pour une femme noire…) et son image ( de gangster, d’homme ayant la foi)…  Il retrouve un peu son personnage de « Who’s That Knocking at My Door », premier film de Martin Scorsese, tourné en 1967…  A noter que c’est Martin Scorsese qui fait la voix off de Charlie au début du film.

Martin Scorsese filme aussi sa ville, New York : on sent qu’il a arpenté ses rues, notamment celles de Little Italy, le quartier où il est né. Ses petits bars, ses nuisances sonores, les coins louches, la promiscuité … La lumière rouge du bar, la photo très travaillée… et pourtant tout a été filmé à LA, et non à Little Italy ! Le montage et la musique sont également importants…

Dans Mean Streets, Scorsese traite de la religion, du « milieu » de gangsters,  de la violence urbaine, autant de thèmes clés du cinéma scorsesien. Un film énergique, violent , mais pétri de questions religieuses. Avec parfois des pointes d’humour.

Mean Streets est aussi fondateur pour la carrière du réalisateur américain . C’est ainsi ce film qui le mène  à son premier festival de CannesMean Streets fut présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 1974. Le film a par la suite fait une belle carrière en France.

Deux ans plus tard , Scorsese recevait la Palme d’or avec Taxi Driver  ! Et De Niro l’Oscar !  Si vous regardez Mean Streets, vous verrez que Travis Bickle  de Taxi Driver est un jumeau de Johnnie Boy , le jeune chien fou de Mean Streets … Il faut voir comment Johnnie Boy déclenche une bagarre à partir d’un mot – « What’s a mook ? » …

 HK

Mean Streets, le nouveau DVD de Carlotta films

On peut lire la critique du DVD Carlotta dans le dernier Télérama, qui n’en dit que du bien.

Dans cette édition collector  limitée, Carlotta nous propose en bonus six documentaires sur le film !  Un beau travail et un bon complément au film…

Ne manquez pas dans les bonus l’entretien avec Pierre-Henri Deleau (le  lien  mène vers un extrait sur le site de Carlotta, l’éditeur du DVD). Le directeur de la Quinzaine des Réalisateur à Cannes en 1974 nous explique qu’à l’époque, personne ne voulait interviewer Scorsese et De Niro…

Pour finir ce centième billet, voici la liste des suppléments du DVD :

– VOYAGE À TRAVERS « MEAN STREETS » (27 mn)
Un entretien audio avec Martin Scorsese sur la genèse du film et les évènements de sa vie ayant inspiré certaines scènes clé.

– DE LITTLE ITALY À HOLLYWOOD (21 mn)
Kent Jones, critique et cinéaste, livre un regard personnel sur Mean Streets et sa première vision du film lors de sa sortie.

 LUMIÈRE INSTINCTIVE (18 mn)
Kent Wakeford, directeur de la photographie, se souvient du processus de tournage et de sa rencontre avec Robert de Niro et Harvey Keitel.

– DE RETOUR DANS SON QUARTIER (7 mn)
Après le tournage du film, Martin Scorsese revient à Elizabeth Street, au coeur de Little Italy.

– LES RUES DE « MEAN STREETS » (6 mn)
Une visite guidée du Little Italy d’aujourd’hui.

– HOME MOVIES
Supervisé par Martin Scorsese, un montage inédit des films Super 8 qui ouvrent le film.

– BANDE-ANNONCE

 Prix : 19,99 € (DVD)  ou 24.99 €  (Blu-ray , non testé)

 

 

 

  • Retrouvez toutes les informations, des photos et extraits ci-dessous:

http://www.carlottavod.com/film-688-mean-streets.html


 


Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser les codes HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>