IPCRESS – Danger immédiat de Sidney J. Furie : tous au cinéma !

Synopsis :
« Un prestigieux scientifique britannique, le docteur Radcliffe, disparaît subitement en montant dans un train, et son garde du corps est retrouvé mort non loin de là. Pour remplacer ce dernier, le turbulent Harry Palmer est transféré des services secrets militaires au service du contre-espionnage. Placé sous les ordres du major Dalby, un homme aussi intransigeant que laconique, Palmer est chargé de retrouver la trace de Radcliffe. Ses recherches l’orientent vers un dangereux malfrat d’origine albanaise et un dossier secret portant la mention « IPCRESS »… »
( in DP)

On-set during filming of The IPCRESS File, Len...
Sur le tournage, Michael Caine casse des oeufs – via Wikipedia

Critique : Les années 60 et 70 sont à la mode. Tourné en 1965, IPCRESS est le pur produit de cette époque.

Ce film possède un charme un peu désuet, avec un héros, Palmer, dont le style fait penser à la fois à Colombo, Dirty Harry, et bien sûr à James Bond (notamment pour son goût pour les jolies femmes).

Premier d’une série de trois films d’espionnage dans lesquels Michael Caine incarne l’espion Harry Palmer, IPCRESS est un film policier qui diffère des autres pour sa mise en scène originale.
A voir pour le scénario plutôt bien ficelé (Qui va trahir qui? Jusqu’au bout, le suspense est intact!). Et pour Michael Caine.
Son personnage, créé par le romancier britannique Len Deighton, se caractérise par son flegme, son humour et son côté rebelle. Un homme qui dit ce qu’il pense dans un milieu d’espions, çà fait son petit effet.
Anti-James Bond diront certains, mais c’est surtout un personnage unique en son genre.
La « franchise » James Bond, pour assurer sa longévité, a changé d’acteur maintes fois, et encore plus de James Bond Girls…
Au cinéma, Palmer sera toujours Caine. Amusant par son côté cool. Touchant quand il comprend qu’il risque gros, notamment de perdre sa vie ( mais « il est payé pour çà » selon son supérieur). A noter que, des années plus tard, Michael Caine s’autoparodiera en jouant le père d’Austin Powers. Était-il nostalgique des ces histoires d’espionnage?

Michael Caine as Palmer
En salles le 20.10.2010 *
(* Non, ce n’est pas un code secret ;-))

IPCRESS – Danger immédiat

Un film de Sidney J. FURIE | Policier-Suspense | Angleterre | 1965 | 109mn | couleurs | 2.35:1

Titre original : THE IPCRESS  FILE

Date: 1965

Scénario : Bill CANAWAY, James DORAN,

Avec : Michael CAINE, Nigel GREEN, Guy DOLEMAN, Sue LLOYD, Gordon JACKSON, Aubrey RICHARDS,…

Musique : John BARRY *

Directeur de la photographie : Otto HELLER

Des extraits et des informations sur  le site de Carlotta

———–

MAJ 01/02/2011  : Le compositeur John Barry  est mort le 31 janvier 2011. Il avait composé, entre autres, la  musique de « Goldfinger », « Out of Africa », « Danse avec les loups »,  et donc de « The Ipcress File »…

Ecoutez un extrait de John  Barry ici:
« The Ipcress File » 1965

————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *