Un roman cinéphile : Harold de L.S. Ulysse

Alfred Hitchcock, head-and-shoulders portrait,...
Alfred Hitchcock – via Wikipedia

Harold, c’est un corbeau qui tombe amoureux de Tippi Hedren…Un ami qui ne lui veut pas que du  bien… Et ce n’est pas le seul drôle d’oiseau de l’histoire!

Le roman Harold de Louis-Stéphane Ulysse (sorti en librairie le 26 août 2010 aux éditions du  Serpent à plumes), utilise le tournage des Oiseaux d’Alfred Hitchcock pour nous immerger dans  le Hollywood des années 60… et d’après.

Un roman doté d’une écriture vive et cinématographique, avec des personnages attachants et troubles. L’auteur est scénariste et connaît ses classiques en matière de cinéma. Ceci explique peut-être cela.

A l’image d’un film choral, on y croise Hitchcock himself, Tippi Hedren, sa fille Mélanie  (Griffiths), Chase, un gars simple, des mafieux, une starlette malchanceuse – double de Tippi,  qui fait penser à l’héroïne du Dahlia noir d’Ellroy. En lisant « Harold », je pensais aussi à LA confidential … (Il y a pire comme comparaison!)

C’est un roman à thèmes multiples, l’amour, le désir, l’illusion. Certes, c’est un  polar, mais c’est aussi  un bel hommage à  un monde disparu :  Hollywood dans les sixties.
Une chose est certaine : après la lecture, vous ne regarderez plus comme avant Les Oiseaux d’Hitchcock – ou un corbeau d’ailleurs!

Harold, de Louis-Stéphane Ulysse, Editions Le Serpent à plumes – Août 2010

MAJ 22/01/2011 :

Je suis logiquement devenue fan de la Page Facebook du roman et je viens de lire une information très intéressante :

« La dernière chanson citée dans Harold est le « What’ll do » d’Irving Berlin… C’est la mélodie que l’on entend dans les premières images du « Gatsby » de Jack Clayton
On remarquera au générique que le directeur de la photo est Douglas Slocombe
http://www.youtube.com/watch?v=TAES7BhzSDg« 

Merci  à Louis-Stéphane Ulysse.

Je n’avais pas fait le rapprochement entre la musique de « Gatsby » de Jack Clayton  et  le roman »Harold » !

MAJ 8 juin 2018 :

Le roman « Harold » est réédité par les Éditions La Bibliothèque ,en ce mois de juin.

 

 

BONUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.