[Avis] LEVIATHAN – Andrei Sviaguintsev – Cannes 2014

Partons en Russie avec « Leviathan », signé par Andrei Sviaguintsev, le film de clôture du dernier Festival de Cannes… Le film est proposé par la Russie pour l’Oscar du meilleur film étranger.

affiche © Pyramide Films

Synopsis

« Kolia et Lilya vivent avec le fils adolescent de Kolia, Roma, dans une petite ville côtière de la mer de Barents, dont le maire corrompu cherche à s’emparer de leur propriété, une maison et un atelier de réparation automobile. Pour lui échapper, Kolia a fait appel à Dmitri, l’un de ses anciens amis de l’armée maintenant avocat à Moscou, qui a rassemblé un dossier à charge contre le maire. »

(via Wikipedia)

Avis

Triste et beau. Cynique et cruel. Fort et désespéré.

Ce sont ces qualificatifs qui me viennent à l’esprit quand je pense à »LEVIATHA...

Lire la suite…

[Documentaire] DÉMOCRATIE ANNÉE ZÉRO de Christophe COTTERET et Amira CHEBLI

Le 22 octobre 2014 , Le cinéma parisien Saint- André des Arts projetait en avant-première le documentaire « DÉMOCRATIE ANNÉE ZÉRO ».

democratie année 0

Affiche © Les Films des Deux Rives

La projection était suivie d’un débat animé par Jean Pierre SERENI, collaborateur au Monde Diplomatique pour la Tunisie et responsable de la revue Orient XXI , Christophe COTTERET , et Amira CHEBLI, co- réalisateurs, et Nadia TARHOUMI, présidente de l’association UNI-T.

Synopsis

« Quatre semaines. C’est le temps qu’il aura fallu au peuple tunisien pour renverser le dictateur Ben Ali et ouvrir le champ au plus grand bouleversement géopolitique de ce début de XXIe siècle.
Mais la révolution tunisienne, aussi inattendue et fulgurante qu’elle ait pu apparaître aux yeux du monde, s’inscrit dans une histoire ...

Lire la suite…

[Avis] FIÈVRES de Hicham Ayouch

Le  20 octobre 2014 , Hicham AYOUCH présentait  son film « Fièvres » qui est le premier d’une série de longs métrages consacrés au Maroc contemporain à l’Institut du Monde Arabe  et qui sort dans toutes les salles le 29 octobre.

 Hicham Ayouch a fait monter, sur la scène de l’IMA, l’équipe quasi complète du film, soit une vingtaine de personnes.
Il est étonnant de voir que ce jeune réalisateur, d’apparence cool, maniant le verbe avec humour et drôlerie et exprimant son envie de faire des claquettes sur la scène, ait pu signer ce film d’une telle noirceur. Il a choisi le titre du film « Fièvres » car il mettait en scène des êtres »en ébullition ». Présenté lors du Festival International du film de Marrakech en 2013, « Fièvres » a été récompensé par  un double ...
Lire la suite…

[Lecture cinéphile] Les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma

J’ai complètement craqué pour cet ouvrage très intéressant intitulé « Les grandes idées qui ont révolutionné le cinéma ».

Chaque chapitre est très complet, mais accessible à tous. Les étudiants en cinéma sont bien entendu le public cible et devraient trouver leur bonheur dans ces quelques 216 pages.
Mais les amateurs apprécieront également la lecture de cet ouvrage, d’autant plus que la présentation est très attractive,notamment grâce aux belles illustrations. »Pour faire un film, il fallait d’abord que j’apprenne comment faire un film », raconte Scorsese.Il faut aussi des idées et ce livre se charge d’en sélectionner 100.

couverture idées révolution cinéma

 PRÉSENTATION

lire un extrait

http://medias.dunod.com/document/9782100711369/Feuilletage.pdf

Table des matières

« • histoire et courants

Lire la suite…

[Avis] The Search de Michel Hazanavicius

« The Search » est un remake des Anges marqués de Fred Zinneman. Le film prend la guerre de Tchétchénie en toile de fond et a été présenté au dernier festival de Cannes. J’ai vu »The Search » non pas à Cannes, mais en avant-première.

Il s’agissait de la version « director’s cut » et non de la version cannoise, Michel Hazanavicius ayant remanié son film entre-temps. Le film sort le 26 novembre 2014 dans les salles françaises.

the search.affiche

Synopsis :
Le film se passe pendant la seconde guerre de Tchétchénie, en 1999. Il raconte, à échelle humaine, quatre destins que la guerre va amener à se croiser. Après l’assassinat de ses parents dans son village, un petit garçon fuit, rejoignant le flot des réfugiés. Il va rencontrer Carole, chargée de mission pour l’Union Européenne. Avec elle, il va petit à petit revenir à la vie. Parallèlement Raïssa, sa grande sœur, le recherche activement parmi l’exode des civils. De son côté, Kolia, jeune russe de 20 ans, est enrôlé dans l’armée. Il va petit à petit basculer dans le quotidien de la guerre.

« The Search » montre toute l’horreur de la guerre.  Le film est courageux dans sa démarche de revenir sur un conflit récent. De plus, il n’y a aucun élan d’héroïsme pour compenser l’horreur des faits.Clairement, le cinéaste sort de sa zone de confort avec cette oeuvre – coup de poing.

Niveau interprétation, Bérénice Bejo est très crédible et naturelle, notamment dans ses interactions avec le jeune garçon (formidable).
L’acteur qui joue Kolia, Maxim Emelianov, se donne à fond. Son personnage passe du jeune homme insouciant et sensible à une machine de guerre sans émotion apparente …Terrifiant !
Il faudra compter à l’avenir sur ce talentueux jeune homme qu’on espère vivement  revoir sur grand écran.
Annette Bening est très bien en femme engagée et fatiguée, loin des lumières de Hollywood. Bref, casting impeccable.

Je ne suis pas fan des histoires qui se rejoignent mais là j’ai trouvé cela assez fort. J’ai été très émue.
On gardera longtemps en mémoire le plan d’ouverture qui nous immerge totalement dans une ambiance de guerre, et nous donne le point de vue d’un soldat russe qui filme maladroitement la scène à l’aide d’une caméra. Ou encore une scène de danse sur la musique des »Bee Gees »…

« The Search » est un film pur et dur, pas évident à regarder par moments de par le réalisme et la noirceur de ses propos, mais important, nécessaire.

the search

THE SEARCH

Au cinéma le 26/11/2014

Titre original : The Search

Réalisateur : Michel Hazanavicius

Nationalité : France

Année de production : 2014

Genre : Drame

Acteurs :
Bérénice Bejo, Annette Bening, Nika Kipshizde, Nino Kobakhidze

la grande séance  6 mai

BONUS

Vous pouvez réécouter notre rencontre avec Michel Hazavicius et sa présentation de « The Search » sur Séance Radio.

Mon compte-rendu est ici.

Lire la suite…

[Lecture cinéphile] Cinématographix

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas parlé de lectures sur ce blog.
« Cinématographix ».Voici un ouvrage qui plaira aux amateurs d’infographies, par Toutatis ! ( ça , c’était une référence pour les fans d’Astérix, mais  ne voyez dans le titre aucun rapport avec un jeu de mots gaulois).
Ceci dit, « Cinématographix », sous-titré « Tout le cinéma en 1001 informations utiles ou futiles sur le cinéma » est un ouvrage graphique, plus proche d’une bande dessinée ou d’une collection d’infographies que d’un livre traditionnel.

image
Il est très ludique et accessible. Même en rentrant le soir avec des yeux fatigués, vous apprécierez la « lecture » (consultation serait plus juste) de ces 160 pages. Ceux qui ont une mémoire visuelle seront bien sûr aux anges.
Mais on peut tous...

Lire la suite…

[Avis] Samba d’Eric Toledano et Olivier Nakache avec Omar Sy

Après le succès d’Intouchables, on les attendait au tournant. Eric Toledano reviennent au cinéma avec Omar Sy  – c’est d’ailleurs leur cinquième collaboration… « Samba » est-il un « Intouchables » 2 ? Le  synopsis est en tout cas différent :

« Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent… Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ? »

affiche_SAMBA_120x160_OS_HD

AVIS
Tout d’abord, il convient de noter que «...

Lire la suite…

[Avis] White Bird de Gregg Araki avec Shailene Woodley et Eva Green

Aujourd’hui je vous parle de « White Bird »,  le nouveau film de Gregg Araki (Kaboom, Mysterious Skin), avec Shailene Woodley (The Descendants, Divergente, nos Etoiles Contraires) et Eva Green (Casino Royale, The Dreamers, Sin City 2…) « White Bird » est une adaptation du roman de Laura Kasischke, « Un oiseau blanc dans le blizzard« (White Bird in a Blizzard) (1999).

WB

Synopsis : 

Kat Connor a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité, Kat semble à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé...

Lire la suite…

[Avis] Les Boxtrolls

Après les excellents « Coraline » et « L’Étrange Pouvoir de Norman » (ParaNorman), voici venir la dernière création de Laika entertainment : « Les Boxtrolls ». Les trois œuvres sont des films d’animation réalisé en Stop-motion, et de la 3D.

boxtrolls1

J’ai découvert ce film un peu par hasard au dernier Festival du film américain de Deauville (la seule projection dominicale prévue pour les familles), en version française et en 3D. Voici mon avis sur ce film sortant quelques jours avant les vacances de la Toussaint/Halloween !

Synopsis

« Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants.
Sous le charme de ses rues pavées,...

Lire la suite…

[Avis] ON A MARCHE SUR BANGKOK avec Alice Taglioni et Kad Merad

ON A MARCHE SUR BANGKOK : Ce dernier long métrage d’Olivier Baroux jouit d’une promotion abondante sur Internet : teasers, bande-annonces se succèdent. Popularité de Kad Merad oblige !
Michèle et Jacques ont vu  »On a marché sur Bangkok » en avant-première le 9 octobre en projection unique à Paris avant sa sortie officielle le 22 octobre, en présence de l’équipe du film.  Retour sur ce  »Very bad trip » à la française !

onamarchesurbangkok

Synopsis

Serge Renart, un journaliste TV devenu has-been et Natacha Bison, une reporter de guerre écartée du métier parce que trop dangereuse pour ses collègues, se retrouvent obligés d’enquêter ensemble sur une affaire qui les mènera en Thailande à la recherche d’un des secrets les mieux gardés de l’histoire contemporaine…...

Lire la suite…