[ Jeu Concours ] SUMMER CLUB au Club de l’Etoile par le Popcorn Project

Je vous avais déjà parlé du Popcorn project organisé par le Club de l’étoile et un peu du « Summer Club » sur Twitter à l’occasion de la projection de TOP GUN .
Le Summer Club c’est au Club de l’étoile, un club situé non loin des Champs Elysées (rue Troyon, 75017 Paris).

still_summer-club-petit

Le concept du Summer club ?  Re -découvrir des pépites du cinéma, film cultes, classiques ou récents, dans des conditions optimales…  Je cite : « Au-delà de la simple projection, découvrez le concept de cinéma social club, créé par le PopCorn Project autour de projections animées et conviviales. À partager en famille ou entre amis ! » Anoter que la programmation est thématique.

Quatre thématiques ont été choisies cet été :

  • Club Culte : qui vous proposera de redécouvrir l’ensemble des fi...
Lire la suite…

[DVD] HIGH RISE de Ben Wheatley avec Tom Hiddleston

Éloignez les enfants ! Le film qui sera chroniqué dans les lignes qui suivent est interdit aux moins de 12 ans… Il s’agit de « High-rise » de Ben Wheatley (Kill List, Touristes, sorti en France le 6 avril dernier… Séance de rattrapage avec la sortie du DVD.

high rise poster

SYNOPSIS

1975. Le Dr Robert Laing, en quête d’anonymat, emménage près de Londres dans un nouvel appartement d’une tour à peine achevée; mais il va vite découvrir que ses voisins, obsédés par une étrange rivalité, n’ont pas l’intention de le laisser en paix… Bientôt, il se prend à leur jeu...

Lire la suite…

[Avis] « Ainsi va la vie » de Rob Reiner avec Michael Douglas et Diane Keaton

Le réalisateur Rob Reiner (QUAND HARRY RENCONTRE SALLY ,  MISERY  PRINCESS BRIDE, SANS PLUS ATTENDRE, STAND BY ME…) nous propose une comédie, un film qui fait du bien pour la rentrée, avec un bien beau duo d’acteurs : Diane Keaton en veuve inconsolable et Michael Douglas en misanthrope. Alors, on tombe sous le charme de « Ainsi va la vie » (« And so it goes » en VO) ?

Ainsi_va_la_vie
Synopsis :

Oren Little (Michael Douglas), agent immobilier bourru et égoïste, voit sa vie chamboulée lorsque son fils lui confie sa fille de 9 ans dont il ne soupçonnait pas l’existence. Oren tente alors de s’en débarrasser en l’imposant à sa voisine ( Diane Keaton ). Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples. Ainsi va la vie ….

Avis : quand Harry rencontre Sally , 40 ans plus tard !

And so it goes

And So It Goes...

Lire la suite…

[Avis] Princess de Arto Halonen

Le réalisateur de documentaire primé Arto Halonen signe cette fois une fiction à partir de la vie d’une patiente de l’hôpital psychiatrique de Kellokoski en Finlande. Sortie en 2010, fort de plus de 400 000 entrées, « le film est devenu le plus grand succès du cinéma finlandais ».Mystères de la distribution :  le film est sur nos écrans six ans après sa sortie en Finlande… le 24 août 2016 plus précisément.

princess poster

Synopsis :
Princess s’inspire d’une histoire vraie, celle d’Anna Lappalainen (1896-1988), qui a passé plus de cinquante ans à l’hôpital psychiatrique de Kellokoski. Atteinte de schizophrénie, Anna se prend pour Princess, membre de la famille royale d’Angleterre...

Lire la suite…

[Avis] Everybody wants some !! de Richard Linklater

​C’est la fin de l’été, c’est bientôt la rentrée. EVERYBODY WANTS SOME est désormais disponible en BLU-RAY, DVD et VOD ! Une sortie judicieuse, vu le thème du film :  l’installation d’un groupe de jeunes dans une fac texane dans les années 80. Alors, prêts pour la rentrée des classes et le college movie rétro de Richard Linklater ?

 

 

Avis sur Every wants some !! ,  conte de rentrée rétro…

 Richard Linklater est de retour avec « Everybody wants some », l’histoire d’un jeune étudiant.Histoire visiblement inspirée par ses souvenirs de jeunesse, on le comprend en visionnant certains compléments du blu- ray.*

Après “Dazed and Confused,”  ode au lycée ( high school ) des années 1970, après « Boyhood« , où le jeune héros entre à la fac, Richard Linklater ...

Lire la suite…

[Avis] Star Trek sans limites

21 août 2017. Journal de bord du blog Les écrans de Claire. 

“Star Trek sans limites”, c’est le nouvel opus de la franchise Star Trek, créée par Gene Roddenberry dans les années 60 et relancée par J.J.Abrams en 2009. Cette fois, J.J. Abrams cède les commandes à Justin Lin ( » Fast and Furious »). « Star Trek beyond » (titre original) est sorti le 17 août dernier. Voici mon avis.

Affiche-Star trek sans limites

Synopsis officiel de “Star Trek sans limites”

Une aventure toujours plus épique de l’USS Enterprise et de son audacieux équipage. L’équipe explore les confins inexplorés de l’espace, faisant face chacun, comme la Fédération toute entière, à une nouvelle menace.

AVIS : Star Trek beyond (my) expectations ? 

star trek Bones et Spock

Bones et Spock

A l’instar du capitaine Kirk , de Bones et Spock all...

Lire la suite…

Palmarès du 69e festival de Locarno 

Le festival de Locarno vient de s’achever… Le Léopard d’or de l’édition 2016  (Pardo d’oro ) a été attribué à Godless, réalisé par la Bulgare Ralitza Petrova.


 Voici le palmarès complet : 

Concorso internazionale

Pardo d’oro
GODLESS by Ralitza Petrova, Bulgaria/Denmark/France

Premio speciale della giuria (Special Jury Prize)

INIMI CICATRIZATE (Scarred Hearts) by Radu Jude, Romania/Germany

Pardo per la miglior regia (Best direction)

JOÃO PEDRO RODRIGUES for O ORNITÓLOGO, Portugal/France/Brazil

Pardo per la miglior interpretazione femminile (Best actress)
IRENA IVANOVA for GODLESS by Ralitza Petrova, Bulgaria/Denmark/France

Pardo per la miglior interpretazione maschile (Best actor)
ANDRZEJ SEWERYN for OSTATNIA RODZINA (The Last Family) by Jan P. Matuszyn?ski, Poland

Spe...

Lire la suite…

[Avis] IQBAL, l’enfant qui n’avait pas peur

 Inspiré d’une histoire récente et vraie, « IQBAL, l’enfant qui n’avait pas peur » raconte les aventures d’un enfant esclave. 

Devenu porte-parole de la lutte contre l’esclavage moderne, Iqbal Masih fut assassiné à l’âge de 12 ans en 1995… Je dois dire que je ne connaissais pas l’histoire du vrai Iqbal ; je n’avais pas lu le livre non plus.

IQBAL n’est cependant pas un biopic du jeune Pakistanais : les personnages vivent dans un pays imaginaire, dans un univers coloré, ponctué par les rêves d’Iqbal. 

La fin est également différente de la triste réalité.  Cette édulcoration était sans doute nécessaire pour toucher le plus grand nombre mais n’atténue pas la portée du message  convoyé par le film.

 On ressent pleinement l’injustice et l’horreur de la situation véc...

Lire la suite…

[Avis] L’Économie du couple de Joachim Lafosse

Présenté en Compétition au Festival de Cannes 2016, à la Quinzaine des réalisateurs, « L’Economie du couple » est le huitième film de Joachim Lafosse. Derrière ce titre énigmatique, se cache un drame conjugal opposant Bérénice Béjo et le réalisateur Cédric Kahn… 

LECONOMIEDUCOUPLE_120

CRITIQUE l’économie du couple – cohabitation : impossible.

Trois ans après « Le Passé » d’Asghar Farhadi,   Bérénice Béjo était de retour au festival de Cannes pour interpréter à nouveau une femme nommée Marie souhaitant divorcer. Mais la comparaison s’arrête là, les problématiques de couple exposées par Fahradi étant différentes de celles de Lafosse.

Entre les murs…

Ce qui marque dans le film de Lafosse, c’est la mise en scène et la direction d’acteurs dans ce quasi huis clos.

Lafosse filme ...

Lire la suite…

[Avis] Bad moms avec Mila Kunis

Que vous soyez une maman qui travaille, mère au foyer, papa, homme sans enfant ou femme nullipare, le film BAD MOMS devrait vous interpeller et vous amuser.

bad moms
BAD MOMS sort le 03/08 et voici le synopsis :


Amy Mitchell a tout pour être heureuse : un bon mariage, de beaux enfants et une carrière professionnelle en plein essor. Cependant, elle se met beaucoup de pression pour être parfaite. Au bord de la crise de nerf, elle rencontre deux autres mères, aussi épuisées qu’elle et soumises au stress des règles imposées par Gwendoline, la présidente des parents d’élèves. Ces trois mamans vont se lancer dans une folle virée pour oublier leurs responsabilités de mères de famille. Cela n’est cependant pas du goût du clan de Gwendoline et de ses mères parfaites…

bad moms 2

AVIS

– « J’en ...

Lire la suite…